Solutions numériques frugales au service de la sobriété énergétique et de la gestion de la ressource en eau

Le numérique au service de l'économie d'énergie

Depuis 2012, la station des Orres est engagée dans des programmes de réduction des consommations énergétiques, notamment au travers de projets européens dont elle est territoire pilote et leader (Alpstar 2012-2014, Smart Altitude 2018-2021). Ceux-ci sont basés sur l’utilisation de réseaux numériques bas débit et de plateformes pour la collecte, le traitement et le pilotage des équipements et installations et se sont traduits par une réduction substantielle des consommations (>20%). A compter de 2020, la commune a mis en place, en coordination avec les syndicats d’énergie et d’éclairage public du département, un programme de remplacement des anciens lampadaires de la commune et la station par des systèmes à LED et leur gestion intégrée par des solutions numériques utilisant également des technologies bas débit. Les réductions de consommations électriques atteignent 90% pour les lampadaires équipés LED et connectés. Le projet est encore en cours de déploiement, et les économies réalisées représentent actuellement 50% sur l’ensemble du réseau (30% dû à la technologie LED, et 20% à l’optimisation de la gestion du réseau de lampadaires).

Parallèlement, a déployé avec un partenaire privé (API-k) un réseau LoRaWAN (réseau bas débit longue portée) qui lui permet d’assurer la gestion des consommations énergétiques des bâtiments publics, ainsi que la télérelève des compteurs d’eau (770 compteurs connectés) et la gestion intégrée du réseau avec son prestataire Veolia (détection des fuites, suivi des consommations et de l’utilisation de la ressource en eau, amélioration du rendement réseau AEP). Les remontées d’information sont en cours, mais les solutions permettent d’ores et déjà une meilleure connaissance des usages et une meilleure gestion des ressources.

Dans quel contexte cette bonne pratique s'est-elle installée ? Quels étaient les objectifs poursuivis ?

Ces démarches s’inscrivent dans l’approche, développée aux Orres, de l’utilisation des technologies numériques, en mode frugal (réseaux bas débit à très faible consommation énergétique pour la collecte des données, passerelles et automates locaux, plateformes de supervision dédiées locales ou déportées). L’objectif global est l’abaissement des consommations énergétiques et de l’utilisation des ressources par la connaissance précise de leurs usages et de leurs évolutions, la mise en place de mesures correctives, et l’optimisation du pilotage des systèmes, dans une démarche collaborative entre la station, la commune des Orres et la vallée.

 

Le développement du projet en détails

En ce qui concerne l’éclairage public, le projet a été déployé après sélection du prestaire Comatelec Schréder, avec l’appui du Syndicat d’Eclairage public des Hautes-Alpes et de la Communauté de Communes de Serre-Ponçon, en s’appuyant sur les aides financières de l’Etat, du Département et du Syndicat d’éclairage public, pour un reste à charge de la Commune d’environ 50 %.

Le déploiement du réseau LoRaWAN a fait suite à une rencontre lors du forum OCOVA 2019 entre Les Orres, le Syndicat d’Energie des Hautes-Alpes (aujourd’hui Territoire d’Energie Hautes-Alpes-SyME05), une PME spécialisée dans les réseaux LoRaWAN (API-k) et le prestataire de gestion du réseau d’eau potable de la commune/station des Orres (Veolia). Des études sur le déploiement du réseau s’inscrivaient dans le programme Alpine Space européen « Smart Altitude 2018-2021» multirécompensé (Etoiles de l’Europe Région SUD 2023, finaliste Regiostars Commission Européenne 2023) dont Les Orres était leader.

L’action, sa diffusion et sa valorisation s’inscrivaient également dans le cadre de Smart-Altitude et les divers aspects de l’utilisation des solutions numériques pour la gestion des territoires et de l’éco-transition font l’objet du forum annuel OCOVA aux Orres.

 

Quelles ont été les difficultés rencontrées ?

Les seules contraintes sont financières (montant des investissements nécessaires), imposant le remplacement des équipements obsolètes en plusieurs phases, et la difficulté de trouver des lampadaires à LED adaptés correspondant au contexte architectural des hameaux et de la station labellisée Architecture contemporaine remarquable. Pour le déploiement du réseau LoRa et les services liés, aucune problématique particulière n'a été rencontrée.

Quel est votre retour d'expérience ?

Les résultats du déploiement des solutions présentées ont atteint ou dépassé les attentes initiales. Ces solutions sont des briques constitutives d’un programme global de maîtrise de la transition écologique de la commune/station en lien avec la vallée et la politique régionale. Celui-ci est basé sur la collecte, le traitement, l’exploitation, la valorisation et le partage des données territoriales, selon le principe que les mesures et données conduisent à la connaissance, et la valorisation et le partage de celle-ci à l’action pour l’efficacité dans la transition écologique.