Forte mobilisation des stations de montagne françaises contre la décision de fermer les remontées mécaniques pour Noël.

 

Les conséquences économiques et sociales de la fermeture des remontées mécaniques en stations de montagne, et donc la moindre affluence pendant les vacances de Noël, seront dramatiques pour les stations et l’ensemble des territoires de montagne.
 

Mobilisation 2020


Cette décision a été prise alors qu’un travail considérable avait été engagé ces derniers mois par les élus et professionnels avec les services de l’Etat afin d’assurer la plus grande sécurité sanitaire pour accueillir les vacanciers dès les congés de Noël.
 
A la suite de la réunion du 30 novembre avec le Premier ministre, les acteurs de la montagne ont décidé de se mobiliser.
 
A l’initiative de l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne, plus d’une soixantaine de rassemblements ont eu lieu en stations dans tous les massifs français depuis lundi et tout particulièrement ce jeudi à 11h* afin d’alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences de cette décision sur l’ensemble des populations de montagne ainsi que sur les collectivités locales concernées.
 
La mobilisation se poursuit dans l’optique du prochain rendez-vous avec le Premier ministre le vendredi 11 décembre, tout en préparant activement les congés de Noël afin d’accueillir les vacanciers en stations de montagne.